top of page

Projet Perroquet

Dernière mise à jour : 14 juin 2023

Mon Alexandre et ses idées!

Tout a commencé lorsque Alexandre, mon conjoint, a voulu un perroquet. Il avait un voilier et il voulait son perroquet pour aller avec. Quelle idée stupide! Je n'en voulais pas du tout, mais il est tenace. Cet éternel enfant voulait tellement ce perroquet! Ah! les hommes! Plutôt que de l'avoir sur les bras à mon retour de mission, j'ai décidé de me renseigner. Quelle bonne décision c'était!


Perroquet gris Afrique qui baille

Le deal de ma vie!

On a d'abord acheté un livre très général sur les gris d'Afrique, mais l'information était peu utile dans un contexte domestique. Ensuite, nous avons découvert Johanne Vaillancourt une activiste reconnue dans le milieu des perroquets au Québec. Ses livres sont bourrés d'informations utiles et intéressantes. C'est grâce à ces livres que j'ai fait le deal de ma vie avec mon chéri, avant d'accepter d'avoir un perroquet chez nous.


Elle avait tellement raison cette Johanne! Il est vraiment difficile voir impossible de garder un plancher propre quand on a des perroquets. Raison de plus pour ne pas avoir de perroquet n'est-ce pas? J'ai donc accepté qu'il ait son perroquet en échange de quoi, il ferait les planchers de toute la maison pour le reste de sa vie (balayé et lavé). C'est encore aujourd'hui le meilleur deal que j'ai fait ever!


Ce n'était par contre qu'une partie du problème, car ils sont bruyants, déteste la solitude, extrêmement fragile aux maladies et au stress, ont peur de tout, mordent vraiment très fort, doivent avoir un horaire de repas et dodo stable, être stimulé psychologiquement, avoir beaucoup de jouets à détruire, ils sont durs avec le mobilier et les moulures, doivent prendre des bains et je ne vous parle même pas de leur alimentation complexe. OMG! Dans quoi je m'embarquais?

perroquet gris d'Afrique

Via la terrible!

Les perroquets sont extrêmement intelligents, méfiants, curieux, gourmands et ils volent. Ils sont donc plus complexes à élever qu'un autre animal de compagnie. Je n'étais pas à la maison durant les premiers six mois après l'adoption de Via. C'est à mon retour que j'ai constaté les dégâts. Tout lui était permis, elle était la maîtresse suprême de la maison! Dès que quelque chose lui était refusé, elle attaquait. Elle avait peur elle, elle attaquait! Elle voulait ton repas qu'elle attaquait!

Malheureusement c'est devenu un jeu pour Via. J'imagine qu'elle se sent puissante lorsqu'elle fait fuir quelqu'un en criant. Elle ne manque pas une occasion, surtout avec notre aîné, encore aujourd'hui. Il faut dire que mon ainé est très expressive et Via adore sa réaction.

N'étant pas présentes à la maison et ne participant pas aux soins des perroquets. Via m'a considéré comme une intruse ou une rivale qui s'approchait trop de SON humain favori.


Il m'a fallu un an avant d'arriver à quelque chose, mais on a dû faire des changements et plus de recherches. Cette fois c'est avec Bird tricks que j'ai eu le plus d'informations pour corriger les faux plis. Les repas en dehors de la cage ont été abolis. Les heures de dodo et repas sont devenues plus stables. Les caresses limitées ont la tête (question d'hormone), la nourriture revue et corrigée. J'ai réparé le mur et les moulures abîmées. Il faut du travail pour en arriver à une harmonie perroquet-humain. On doit gagner la confiance du perroquet sans le punir. Contrairement à d'autres animaux, il est possible qu'il ne vous aime jamais. Ils gardent leurs libres arbitres même domestiqués. Un perroquet sera malheureux plutôt que d'aimer quelqu'un qu'il ne veut pas.

« Je crois que c'est l'une des caractéristiques qui me plaît le plus chez les oiseaux. Ils sont libres et ils incarnent totalement.»

-Brigitte Marcotte-




Son humain favori étant Alexandre, elle n'a d’yeux que pour lui. Lui seul a le droit et le privilège de la proximité. Elle l'attend sur son perchoir près de l'entrée lorsqu'il n'est pas là, le soir. Elle a même fait des tentatives pour descendre au garage pour le rejoindre. Il l' y amène parfois lorsqu'il bricole et elle s'est dit qu'il devait être là.


perroquet gris d'Afrique avec harnais d'extérieur

Via ouvre ses ailes pour sentir le vent. Elle adore être là où Alexandre est, peu importe où il est.


J'ai réussi à me faire accepter par Via en étant drôle. Je chantais des comptines, de l'opéra (vraiment très mal), fais des bruits d'animaux, des bruits de dessin animé, etc. chaque jour en faisant la vaisselle. J'étais donc assez loin de sa cage pour que ce ne soit pas perçu comme une agression, mais assez près pour qu'elle puisse m'observer. Elle écoutait avec attention, je pouvais lire dans sa posture qu'elle avait de l'intérêt. Rapidement, elle s'est mise à répéter et c'est devenu un jeu. Elle a appris a dire allo, Via, up, bye (au bon moment soit nos arrivée et départ), coucou (de façon creepy et cute ) qu'est-ce que tu fais la? Allez! tu es capable! viens! Bravo Via! Tu es bonne! Le tout avec ma voix et la même intonation.


Aujourd'hui, elle chante bonne fête Via, do-ré-mi. Elle imite le huard, le chien, le chat, la dinde et bien d'autres. Elle copie à merveille les bruits de zipper de manteau, Snap chat, Messenger, les bips de la télévision et du système d'incendie (avec la même intensité). Elle jase beaucoup et comprend très bien que Via c'est elle ainsi que le ton que je prends si elle fait quelque chose d'interdit. Les perroquets ont l'intelligence d'un enfant entre 3 et 5 ans selon mes lectures.

C'est donc comme ça qu'elle commence à me tolérer dans SON espace. Elle me laisse maintenant la sortir et la remettre dans sa cage ainsi que jouer au rappel chaque jour. Lorsque Alexandre s'absente quelques jours, j'ai parfois la permission de lui toucher les plumes de la tête. Je suis devenue son amie. Sauf que la friend zone c'est bien, mais...

Perroquet Amazone à tête jaune

Clochette qui fait la belle.


Clochette la vedette!

J'ai donc décidé d'avoir mon perroquet à moi. Moi qui n'en voulais pas, un an plus tard, nous avions deux perroquets. J'ai choisi une amazone à tête jaune, elles sont généralement moins difficiles qu'un gris. Elle s'appelle Clochette, c'est mon grand amour! Elle dégage un parfum de fleur lorsqu'elle est contente ou excitée et ce parfum me rend totalement accro! Lorsqu'elle est fâchée ou qu'elle a peur, cette même fleur pue. Elle ne parle pas autant que Via mais elle parle aussi. Elle dit allo, comment ça va avec une voix rauque ou super forte et aiguë. Elle est beaucoup plus sociable, toute la famille arrive à la manipuler sauf Alexandre. Elle veut bien aller sur son épaule, mais pas question qu'il la touche. Les moments à lui faire des caresses sur la tête sont du pur bonheur! Elle est très drôle et bruyante. Elle aime être le centre de l'attention, c'est une vedette d'opéra. Les ailes et la queue bien déployées, elle nous hurle son état d'âme surtout s'il y a de la musique ou que quelqu'un est au téléphone. Si vous riez, êtes bruyant ou expressif elle vous aime! Elle goûte sans hésiter à tout ce que je lui propose contrairement aux autres qui sont craintives et préfère passer leur tour. Elle fait même des petits bruits de satisfaction en mangeant comme pour dire; miam! c'est super




Perroquet conure annanas

Mango prend un bain se soleil en ce matin d'hiver

Bébé Mango

Puis, nous avons eu Mango une petite conure ananas pour ma fille Marilou. C'était une erreur, les adolescents en grandissant ont de moins en moins de temps. Entre l'école, le sport, le travail et les amis, l'oiseau ne voit pas suffisamment son humain pour développer un lien. Je ne pouvais pas laisser ce bébé perroquet dans sa cage toute la journée. Alors, je m'en suis occupé comme du mien. Mango est donc devenu mon perroquet aussi. Elle a une personnalité aussi forte que celle de Via, mais un peu plus sociable. Rien ne lui fait peur, même pas le chat de Claudia mon ainé. Heureusement qu'il est dégriffé et peureux. Plus affectueuse que Clochette, elle adore le cou et les cheveux ainsi que prendre des bains. Comme elle n'a peur de rien ni de personne, il faut constamment la protéger d'elle-même. Elle ne voit pas le danger d'une eau de vaisselle trop chaude ou d'un chaudron qui bouille et ne comprend pas pourquoi on lui refuse l'accès à la piscine. Alors, mademoiselle mord lorsqu'elle n'est pas contente. La différence c'est que son bec est beaucoup plus petit et même si ça pince, ce n'est pas bien terrible. Elle gazouille lorsqu'Alexandre passe l'aspirateur et crie de façon aiguë lorsqu'elle n'est pas d'accord ou existé. Mango avait les ailes coupées à son adoption. Il a fallu quatre mois pour que les plumes repoussent et deux supplémentaires pour lui donner confiance de voler. Comme c'était un bébé, elle a appris très vite.



Perroquet conure annanas

Mango qui a fait ses plumes sur moi et se blottit dans mon cou en préparation au dodo.



Partout tout le temps!

Les trois se tolèrent, mais gardent toujours une distance sauf dehors où Clochette et Mango se rapprochent parfois. J'ai espoir qu'avec le temps elles deviennent de bonnes amies.

Nos perroquets nous suivent partout la grande majorité du temps. Elles ont passé l'été avec nous sur le voilier. Elles profitent du soleil presque tous les jours en harnais avec nous sur le patio en fin de journée. Ça semble facile, mais non!

Mettre un harnais à un oiseau demande beaucoup de motivation et de patience. Avec de l'entrainement, ça s'améliore et elles acceptent tranquillement le harnais, car elles aiment être avec nous dehors.

La première année Via a brisé trois harnais en une saison, puis l'année suivante deux et finalement elle a fait deux ans avec le même. Il faut donc toujours les surveiller. On ne peut pas les laisser seuls dehors en harnais. Alexandre s'est souvent fait mordre au sang en lui mettant son harnais, mais il a ignoré la douleur et lui a mis le harnais à chaque fois. Il croit que c'est pour cela qu'elle lui est aussi fidèle. Selon lui, elle a besoin d'un boss... Anyway!


Pour Clochette la première année elle n'a pas touché le harnais. Elle était terrorisée! Le temps passé dehors était d'environ 15 minutes maximum. C'était donc presque plus long de lui mettre le harnais que le temps passer dehors.

Ma technique consiste à la mettre par terre dans la petite salle d'eau afin de ne pas avoir à la poursuivre partout dans la maison. J'ai aussi étudié mon harnais avant afin de mieux le comprendre et d'être plus rapide à lui mettre. Clochette ne mord pas ce qui m'a facilité la vie, mais plus ça va vite moins l’oiseau a peur. Le défi était plus à l'extérieur. Les bruits, le vent, les moustiques tout lui faisait peur en plus d’avoir ce truc sur elle! Durant les premières sorties, je devais la tenir avec mes deux mains en forme de nid. Elle ne se tenait même pas debout sur ses pattes. Il a fallu environ trois courtes sorties pour qu'elle commence à apprécier l'activité. L'année suivante, être dehors était amusant, mais elle a brisé un harnais. Porter quelque chose n'est pas naturel.


Avec Mango c'est toujours plus facile. On est meilleur, car on a appris avec les autres. Elle est si petite que le harnais ne se sectionne pas sous son bec aussi facilement. Même technique que pour Clochette, mais en me faisant mordre les premières fois. Durant, la première sortie elle est restée collée dans mon cou et les autres perroquets n'étaient pas là. Je voulais n'avoir qu’elle à gérer. Elle a vite été confortable.



Abandon et mauvais traitements

Et donc le projet Perroquet pourquoi? J'aimerais conscientiser les gens aux faits que ces oiseaux magnifiques ne sont pas pour tout le monde et extrêmement exigeants.

Les perroquets sont l'animal de compagnie le plus abandonné en Amérique. Attiré par leurs talents de parleur (gris d'Afrique), de danseur (cacatoès et quaker) ou leurs couleurs (ara, amazone, perruches, conures et autres) les gens qui avait idéalisé l'adoption d'un perroquet en voit de toutes les couleurs (morsures parfois même sévères, cris persistants répétés et bris du mobilier). Certains perroquets se voient frappés après avoir mordu un humain. Il reste que pour un oiseau dont le poids se compte en gramme, les conséquences sont équivalentes à un accident de voiture pour nous.


Mal compris, ces perroquets malheureux développent et accumulent les mauvais comportements et sont souvent abandonnés à répétition. Pour un oiseau qui vit de 30 à 80 ans selon la race, on parle parfois d'une dizaine d'adoption avant qu'un centre spécialisé les récupère enfin. Certains se verront amputé les ailes (coupure des ligaments du métacarpe) afin d'être restreignent à jamais au sol. D'autres ne sortent jamais de leurs cages et sont utilisés comme un objet décoratif, puis isoler dans une pièce à cause de leurs cris incessants. Nous avons déjà croisé un voilier sur lequel il y avait un autre gris. Le pauvre oiseau ne sortait jamais de sa cage, car selon son humain, il était trop malin. Le pauvre oiseau était isolé sur le bateau ou il ne recevait que la visite de son propriétaire afin d'être nourri. Cet homme ne croyait pas mal faire, rien ne sert de lui lancer des roches, mais j'espère qu'en ayant vu Alexandre avec Via en harnais sur son épaule, il aura remis certains trucs en question.


Perroquet Secours

Perroquet Secours est l'organisme de référence pour nous ici au Québec. Ils s'occupent de trouver des familles compétentes pour des perroquets abandonnés, maltraités ou perdus. Ils aident aussi à rechercher et réunir les perroquets fugitifs avec leur famille. Il n'est pas rare que par curiosité ou pour tenter de suivre leur humain préféré certains perroquets sortent par mégarde. Paniqués, ils volent durant des kilomètres sans savoir où aller. Étant domestiqués, ils n'ont aucune chance de survie seule à l'extérieur, surtout en hiver au Québec.

Si vous voulez faire une bonne action qui ne coûte rien. Abonnez-vous simplement à la page Facebook de Perroquet Secours et restez à l'affût. Vous verrez sûrement une annonce indiquant un perroquet perdu dans votre secteur à un moment ou un autre et pourrez aider à le retrouver. Il suffit de sortir marcher et vérifier s'il n'est pas quelque part près de chez vous.

Aussi, si en prenant votre marche vous apercevez un oiseau aux couleurs tropicales, la bonne chose à faire est de prendre une photo avec votre cellulaire et d'identifier Perroquet secours.

Si l'oiseau s'approche, n'ayez pas peur, il ne vous mordra pas, il a suffisamment confiance pour s'approcher. Il est si terrifié que vous êtes son nouveau meilleur ami! Vous pouvez lui parler doucement et l'encourager à venir vous voir. Ensuite, si vous arrivez à la ramener à la maison, lui offrir de l'eau et avisez Perroquet secours. Ils arrêteront les recherches et un bénévole viendra récupérer l'oiseau. Le pauvre oiseau sera probablement épuisé et ne bougera pas beaucoup. Un dosseret de chaise avec un linge à vaisselle suffira de perchoir.


La photographie dans tout ça?

Je crois que ce projet ne sera jamais fini. D'abord pour la difficulté d'exécution. Il est vraiment difficile de photographier un oiseau à l'intérieur. La lumière est rarement suffisante.

Les oiseaux ont peur de l'appareil et la vitesse avec laquelle je devrais ajuster l'appareil afin d'avoir une image nette requiert normalement un flash, surtout lorsqu'elles volent. Ce qui les effraie encore plus (j'ai essayé).

Je travaille à faire des tests avec le trépied, une télécommande et une certaine distance, mais là encore, ce n'est pas évident. Elles sont très souvent sur moi, bougent constamment et rapidement, ce qui rend le cadrage et la composition aléatoire.

Ensuite, c'est un projet basé sur mes deux passions (la photographie et les oiseaux) alors pourquoi y mettre fin?

Je prévois ajouter d'autres oiseaux au projet. Nous en reparlerons sûrement, il y a tellement à voir et à savoir.

J'avoue avoir laissé passer l'opportunité de photographie au Mexique. Il y avait ce magnifique ara bleu et or avec qui l’on vous propose des photos. J'ai plutôt préféré parler avec l'oiseau et m'assurer auprès de son humain de ses conditions de vie. Bien que ce ne soit pas idéal pour l'oiseau à cause de la chaleur. Je vous rassure, son humain en prenait soin et vivait la même chose que son oiseau en cherchant des clients sur la plage ensoleillée. En jasant avec ce Mexicain, j'ai été témoin qu'il a offert un verre d'eau frais, un fruit et a laissé son perroquet jouer avec des feuilles durant la pause à l'ombre. Aussi, l'oiseau avait une récompense après chaque courte coopération à demeure sur l'épaule ou le bras du touriste le temps d'une photo. Il s'assurera que le tout soit très rapide.

Je m'en veux un peu de ne pas avoir demandé pour les prendre tous les deux en photo. Je n'y ai juste pas pensé sur le moment, hypnotisée par ce magnifique oiseau.



Liens utiles




182 vues0 commentaire

Comments


bottom of page