top of page

Photographe de mode le temps d'un défilé.

Dernière mise à jour : 14 juin 2023

Un ancien collège m'a récemment contacté via Facebook et m'a demandé de couvrir un défilé de mode à Trois-Rivières. Il souhaitait des photographies pour sa revue Mode Ô verre. J'avoue ne pas avoir sauté de joie, a cette opportunité qui m'était offerte. Je ne m'intéresse pas beaucoup à la mode. Les seuls défilés de mode que j'avais vus dans ma vie étaient ceux vus sur internet avec des tenus saugrenus. Si ma fille Claudia n'avait pas été-là, j'aurais surement simplement refusé l'offre. Elle était très emballée à l'idée d'assister à cet événement et m'a convaincu d'accepter.


Le défilé

Le défilé était organisé par des étudiants du programme de commercialisation de la mode du Collège la Flèche de Trois-Rivières. Le défilé présentait les collections de 12 entreprises locales, soit RW&CO, ITMPL intemporel boutique, Mercerie de luxe, S3 Maurice, Collection Lilliane G Hayes, Slak, Wanderlast, TOPTOP, MLcreation, la belle saison, Quartier General, Vêtement L et New Age avenue.


photographie défilé de mode

Quel bel enrichissement personnel ça été ! Les tenus étaient tantôt jeune, coloré, simple et pratique, rien de bizarre du tout. Juste du beau! Il y a même quelques pièces qui ont attiré suffisamment mon attention pour que veulent me les procurer pour cet été.


photographie défilé de mode

Deuxième belle surprise, les mannequins avaient des tailles, grandeurs, âges, sexes et couleurs variés. On était loin des mannequins de 6 pieds, double zéro comme unique modèle. J'ai trouvé cela fantastique! En plus de promouvoir la beauté dans la diversité du corps humain, cela rendait les vêtements plus accessibles pour monsieur madame tout le monde et je m'inclus là-dedans. J'étais deux fois plus contente quand j'ai montré les photos à ma plus jeune qui estimaient avoir les épaules trop larges pour être mannequin.

Je ne sais pas si c'est un maintenant courant ou une pratique avant-gardiste, mais assurément bravo!



La photographie

Initialement l'objectif suggéré était le 70-200mm avec un trépied. Sauf que sur place les photographes n'avaient pas d'espace bien qu'un laissez-passer média nous ai été attitré. Nous étions donc cinq photographes dans environ 10 pieds carrés sans parler du caméraman qui ne se gênait pas pour nous couper la vue au besoin. De plus, le défilé étant de style banquet, les mannequins défilaient à travers les tables et donc le public était omniprésent. J'ai donc dû m'adapter. J'ai laissé tomber mon trépied à contrecœur et changé mon objectif pour le 24-70mm.

J'ai pris environ 1000 photographies, soit chaque mannequin plusieurs fois à différentes distances. Je me suis concentré à les cadrer en entier afin de bien voir chacune des pièces de vêtement ou accessoire qu'ils portaient.


photographie défilé de mode


Est-ce que j'ai aimé ça?

Non! Pas en tant que photographe. Pourquoi? La créativité dans ces photographies ne vient pas de moi, de mon travail, mais bel et bien des designers ce qui rend mon boulot moins inspirant. Je crois que j'aurais préféré faire un shooting publicitaire avec deux ou trois modèles afin de pouvoir varier les lieux, les angles et la lumière.

Ensuite, le post-traitement de 1000 photographies ça tue toute magie. Environ 300 de ces 1000 photos ont été supprimées, car le mannequin regardait le sol pour se placer là où un bout de papier collant leur indiquant ou prendre la pause. Le fait est que ça donnait l'impression qu'ils avaient les yeux fermés et je les ai éliminés pour cette raison.

Je prends peut-être trop de temps en post-traitement, mais je n'aime pas présenter des photos manquées. Je fais donc des tries, recarde, m'assure qu'il n'y ait pas trop de bruit dans mes photos. Cette fois les polluants étaient partout, une tête, un photographe, des verres à café, le panneau de sortie de secours, etc. Tout ceci a rendu la tâche plutôt exhaustive.


Finalement, le fait de ne pas avoir pu utiliser mon trépied a limité la qualité d'image que j'ai pu faire, et ça m'a beaucoup déçu.


En conclusion

C'était un beau défilé et je suis plus ouverte qu'avant a ce genre d'évènement, mais pas tellement en tant que photographe. Pas selon cette formule en tout cas.

Je me suis aussi rendu compte que je ne connaissais pas nos designers québécois et que malheureusement, je ne suis pas tellement une exception. J'ai donc décidé de m'abonner à ces 12 designers, question de débuter quelque part et me renseigner. Et vous? Connaissez-vous vos designers québécois?



105 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page